Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Tourisme

Camping Nicolas Rioux Inc

Ouvert depuis 2017, le camping est une entreprise appartenant à Steve Berger et Jacques Rioux. L’été, l’entreprise offre un ensemble de terrains de camping et de location de terrains pour les roulottes. Plusieurs activités s’y déroulent chaque année

Services :

  • Terrains à louer saisonniers et passants
  • Roulotte de location sur le terrain à moins cher qu’une chambre d’hôtel
  • Très grands terrains
  • Grande salle de loisir à la disposition des campeurs, avec jeux multiples: Wi, table de ping-pong, hockey et soccer sur table, etc.
  • Disponible pour les fêtes, soirée de danse, bingo ou tout autre besoin des campeurs
  • Plusieurs activités durant la saison de camping
  • Plusieurs randonnées de 4 roues organisées par les campeurs
  • Maison de jeux pour enfants à l’extérieur: balançoires, glissade, épreuves d’habiletés,   petite table de pique-nique, etc.
  • Magnifiques sentiers en forêt et sentiers pour les V.T.T.,  une rivière longe le terrain de camping, superbes couchers de soleil aux couleurs vives, etc.
  • Si vous êtes amoureux des beautés de la nature, au Camping Nicolas Rioux vous êtes au bon endroit… Bienvenue à tous parmi nous

Coordonnées : 70, rue Nicolas-Rioux,   Saint-Eugène-de-Ladrière (Québec), G0L1P0 (Canada) Jacques Rioux,   418  869-3328    418  730-5240 Steve Berger   418  869-3623

Club de motoneiges L’Étang du Moulin

Tout cela commence quand, le 30 novembre 1971, quelques personnes se réunissent autour de la table chez Charles Thériault pour discuter d’un projet qui fera plaisir aux adeptes de la motoneige. Un comité est alors formé de Charles Therriault, Berthier Dubé, Germain Berger, Laurent Jean, Raoul Berger, Raymond Deschênes, Rosalyne Michaud avec Jean-Yves Michaud qui tiendra les rênes à la présidence pendant 30 ans. À l’hiver 1973, on entretenait 2 milles (3,2 km) de sentier, du village de Saint-Eugène-de-Ladrière au relais du Club, grattés avec une motoneige SnowJet ‘68.

Services : Durant la belle saison, nos sentiers relient les paroisses avoisinantes, notre sentier principal couvre de la limite de Trois-Pistoles à la limite de Rimouski. Un sentier régional relie aussi le village du Bic et se rend jusqu’à Rivière-Hâtée. Des bénévoles opèrent la surfaceuse 4 fois par semaine, lundi, mercredi, vendredi et samedi. Dès le but de la saison de motoneige, notre relais est ouvert de 9 h à 19 h, du jeudi au dimanche offrant un service de restauration et de bar. Il est aussi possible de le réserver pour une activité de groupe ou une réception familiale en période moins achalandée.

Glissade du club : Depuis 2010, une belle grande glissade est aménagée au club L’Étang du Moulin. Elle permet à de nombreux jeunes et moins jeunes de s’amuser tout en pratiquant ce sport d’hiver très agréable et très sain, en profitant du bon air frais.

Coordonnées : 100,rue Nicolas Rioux, 869-2254, Jacques Rioux président

La Cabane de la Bonaventure

Avec l’arrivée de la tubulure, une nouvelle cabane fut construite en 1988, beaucoup plus grande et mieux adaptée pour travailler, surtout avec l’électricité et un puits artésien. En plus, l’achat d’un lot voisin permit de monter le nombre d’entailles à 4000. En 2004, Jacques, le fils de Charles, et son épouse Guylaine Viel achètent l’érablière familiale. Dès la première année, les repas de cabane à sucre traditionnels sont servis dans une salle à manger d’environ 45 places. En 2005, un agrandissement permettait désormais d’accueillir 100 personnes. Jacques continue d’acheter des lots voisins pour amener le nombre d’entailles à 8000. En 2009, il faut l’acquisition de l’érablière de son cousin et atteint alors la capacité de 11 000 entailles. En 2004, la superficie des lots était de 25 hectares et, en 2009, elle était passée à 175 hectares, dont 45 en érablière et le reste en boisé mis en aménagement forestier.  L’érablière Jacques Therriault est appelée aussi « Cabane à sucre d’la Bonaventure », en hommage à Bonaventure Berger, qui fut le premier bâtisseur du rang 5 Ouest, arrivé vers 1870. Du côté de sa mère, Germaine Berger, Jacques est de la quatrième génération dans la descendance Berger, ici, et de la sixième si on remonte à l’ancêtre Nurnberger arrivé au Québec en 1776. L’érablière est toujours en pleine expansion avec des installations de plus en plus à la fine pointe de la technologie. D’ici quelques années, l’entreprise acéricole pourra compter environ 15 000 entailles. C’est pourquoi, en 2012, une nouvelle cabane à bouillir sera construite pour y accueillir un nouvel évaporateur au bois écoénergétique (environmental protection agency). La salle à manger accueillant maintenant 100 personnes, peut se remplir pour trois repas par jour pendant la période de mars à mai, ce qui fait de la cabane à sucre « d’la Bonaventure » un endroit où il fait bon se retrouver en famille ou entre amis. Avec l’aide de leurs enfants, Simon, David et Stéphanie, ainsi que de leur(s) famille(s) respective(s) et de leurs amis, ils auront réussi à bâtir une entreprise familiale qui compte aujourd’hui deux emplois permanents et un emploi à temps partiel. Services : Aménagement d’érablière, coupe d’amélioration d’érablière, installation de tubulure et d’équipements acéricoles, services de réception, produits de sirop d’érable, boutique en ligne avec livraison des produits

Coordonnées : Jacques Thériault  et Guylaine Viel,  999, rang 5 ouest,  869-3143

Hébergement Ladrière

Le bâtiment de l’édifice d’hébergement Le Ladrière a vécu diverses transformations depuis la première pelletée de terre en 1964, année où  Joseph Berger, père de Gilles, actuel propriétaire du gîte, décida de déménager son atelier de boucherie de la ferme au village. De 1966 à 1980, Joseph Berger et sa fille, Béatrice, ont utilisé le bâtiment pour opérer une épicerie-boucherie. Suite à la vente de la ferme familiale en 1968, le deuxième étage fut construit pour loger la famille de Joseph Berger. Avec la prise en charge de Béatrice Berger, un autre agrandissement devint nécessaire à ajouter au bâtiment. En 1980, le commerce fut fermé par Béatrice Berger.  En 2003, Gilles Berger, actuel propriétaire, acheta la maison et enregistra en 2004 son entreprise sous le nom de Git à Gil.  Il y a quelques années, le tourisme était relativement faible et en 2006, l’Université Laval contacte Gilles afin de lui proposer d’avoir le contrat d’offrir l’hébergement d’un groupe étudiant travaillant sur un projet de recherche sur la restauration des tourbières à Saint-Fabien. Ainsi, le Gît à Gil hébergea un groupe de l’Université Laval, de Waterloo-Ontario et de l’Université de Calgary pendant 7 années consécutives. Gilles Berger a alors décidé de changer de nom pour “ Hébergement Ladrière”, car cela semblait davantage approprié à la situation actuelle. Pour le tourisme local, ça se limitera à des visiteurs et motoneigistes venant durant les périodes hors saisons. Généralement, de septembre à décembre, il y a des travailleurs forestiers qui utilisent le gîte. Deux chambres sont offertes et affichées au bureau touristique de Saint-Fabien. L’expérience est concluante et se poursuit pendant deux autres années. En 2013 : retour au tourisme. Boom! C’est la filière internet, en même temps qu’un déferlement d’Européens, à majorité française, sur le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Le nombre de nuitées double en 2014, en 2015 et croît continuellement jusqu’à ce jour, même s’il y a deux autres hébergements sur le territoire. Tant mieux pour nous tous. Les fournisseurs sont : en première place, Booking; en deuxième, Expedia-Hotel.com; en troisième les Québécois surtout en deuxième moitié d’août. Avant cette période, c’est déjà réservé à 80% par les Européens.  Le Ladrière est bien coté avec plus de 8 sur 10 chez Booking. Il recevra un quatrième Award de suite pour 2018. Sa cote est de 4.5 sur 10 chez Expedia.

Services : Coucher et déjeuner. Accès à la cuisine pour autres repas. Buanderie, offre saisonnière et offre durant l’année aux travailleurs forestiers

Coordonnées : 67, rue Principale, G0L 1P0 Saint-Eugene de Ladriere, Canada / Adresse Web

Le refuge

Situé à 15 km du parc national Bic, à Saint-Fabien, la maison de vacances Le Refuge comprend trois chambres, un coin salon, un coin repas, une cuisine complètement équipée et une salle de bains privative pourvue d’une baignoire. L’établissement possède une terrasse, des stationnements privés et gratuits ainsi qu’une connexion Wifi Illimitée. Le Refuge est parfait pour les couples, les voyageurs en solo, les voyageurs d’affaires, les familles (avec enfants), les grands groupes et les compagnons à quatre pattes. Au total, il est possible d’héberger 8 personnes.

Au total, il est possible d’héberger 8 personnes.

Pour toutes réservations, vous pouvez me rejoindre au 418 869-3176.
Adresse Web

Forces spéciales Rimouski

Lancée en 2016, l’entreprise, Forces spéciales Rimouski est un terrain situé sur la route Nicolas Rioux à Saint-Eugène-de-Ladrière qui a été aménagé par son propriétaire, Sébastien Boulay afin d’y créer un espace pour les adeptes du jeu de paintball. Le projet sera relancé cet été en 2020.

Coordonnées : Sébastien Boulay, 418 750-0152, www.facebook.com/pg/ForcesRimouski

Autodrome du Bas-Saint-Laurent

Danis Ouellet en a été le premier propriétaire de 2008 à 2009. Ensuite, Junior Pouliot en a pris possession de 2009  à 2019. Ensuite, Georges Samson de l’entreprise Samson racing spécialisé dans le domaine de la course depuis quelques années, rachète l’entreprise en 2019. Autodrome BSL rayonne partout dans la région et attire beaucoup de touristes l’été.

Services :
Course de stock-car sur terre battue ,Circuit de course 1/4 mille sur terre battue
Piste 1/4 mille sur terre battue située à Saint-Eugène-de-Ladrière

Coordonnées : 90 route Nicolas-Rioux, Saint-Eugène-de-Ladrière, G0L 1P0